Rajko Đurić

 

Durić est né le 3 octobre 1947 dans le village de Malo Orašje, dans la commune de Semendria, République socialiste de Serbie, RSF Yougoslavie. Il a étudié à la faculté de philosophie de l’université de Belgrade (1967-1972). En 1986, il a présenté sa thèse de doctorat en sociologie, intitulée La culture rom en RSF Yougoslavie. En 1991, il s’est installé à Berlin pour se réfugier dans les guerres de Yougoslavie.

Jusqu’à son départ de Yougoslavie, il a travaillé comme rédacteur en chef de la section culturelle du journal Politika de Belgrade. Il a été président de l’Union internationale des Roms et secrétaire général du Centre rom de PEN International. Ses écrits littéraires ont été traduits dans plus de cinq langues étrangères. En 2011, il a fondé, avec d’autres, une académie des sciences et des arts roms à Belgrade, qu’il a dirigée en tant que président jusqu’à sa mort.

Rajko Đurić s’est engagé dans l’activité politique afin de défendre les intérêts de la population rom en Serbie. Lors des élections législatives serbes de 2007, Đurić était la première personne sur la liste des 249 candidats de l’Union rom de Serbie. Il a obtenu 17 128 voix, soit 0,42 % des suffrages, ce qui lui a permis d’être élu membre de l’Assemblée nationale serbe.

Đurić est décédé le 2 novembre 2020 à Belgrade, à l’âge de 73 ans.

Ouvrages publiés :

  • Bi kheresko-Bi limoresko, 1975
  • Purano svato o dur themestar, 1980
  • A i U – A thai U, 1982
  • Kultur der Roma und interkulturelle Beziehungen, 1988-1990
  • Paradigmes dans la culture des Roms, 1992
  • Die Kultur der Roma und Sinti, 1993